Bonjour à toutes,

J'ai eu l'honneur de la presse de bar le Duc, ce week-end, et pour celles qui ne peuvent pas lire l'article, je le reproduis, ici dans son intégralité... (Est républicain 10 Décembre 2016)

Créatrice de mode pour poupées

Mina Couture Est Rébublicain 10 Décembre 2016De ses doigts de fée, sandrine rondeau habille les poupées. Elle leur crée des vêtements digne de la haute couture.

Des tissus, des matières, des laines plus ou moins fines, des boutons, des broderies, des poupées et surtout des idées. Il n'en faut pas plus pour créer des vêtements taille poupées. Des Petitcollin de préférence. ces poupées qui lui rappellent sa grand-mère. "Elle m'a appris à coudre, à tricoter, on partageait ça toutes les deux. Je me souviens, elle me gardait tous les Modes et travaux."

Arrivée à Bar-Le-Duc, il y a un an et demi, à la faveur de la mutation de son mari, cette jeune mère de famille s'est véritablement lancée dans la couture miniature après avoir exercé pendant plusieurs années chez de grand couturiers Lacroix, Lanvin, hermès... comme styliste modéliste. "Un jour j'ai voulu acheter en france des poupées pour les offrir à un orphelinat au bénin. Il n'y avait rien de beau, les vêtements n'étaient pas solides..." La styliste se lance alors dans ses premières créations. Pour des poupées d'une marque allemande, puis les Petitcollin.

Berceau des poupées

"Quel bonheur quand j'ai découvert que la Meuse était le berceau des poupées Petitcollin!" S"émerveille sandrine Rondeau qui a commencé à vendre en ligne des patrons et aujourd'hui toute une garde-robe sous la marque Mina Couture. "J'avais très peur de m'attaquer à Marie-françoise, elle était parfaite, c'était difficile de lui apporter quelque chose de plus."

Sandrine a fini par franchir le pas et même couper les cheveux de ces poupées de rêve, les remaquiller.  Mais faire un vêtement pour faire un vêtement, voilà qui ne correspond nullement à notre styliste. "Je pense à la petite fille qui va jouer avec, il faut qu'elle soit heureuse." Tout comme les collectionneuses. Parce que parmi les clientes de Sandrine, il y aussi des mamans, des mamies attachées comme la créatrice au beau, à la tradition, aux robes en dentelle, aux petites filles modèles. Sa garde-robe, Sandrine Rondeau prévoit même de la présenter à la société Petitcollin en début d'année.

Karine Diversay karinediversay@estrepublicain.fr

Il n'existe pas encore de site internet Mina Couture mais il est possible d'entrer en contact avec Facebook: Mina Couture vêtements de poupée

Travailler main dans la main

Outre les vêtements confectionnés, Mina Couture propose aussi des kits pour réaliser des robes et autres ensembles vestimentaires. Qui sont vendus chez Florence Thiriot, le mercière d'Aux articles de Paris. ces kits sont d'ailleurs son idée...

Autre idée de la commerçante, permettre à la créatrice de mode de bénéfiier d'une vitrine, la sienne justement, qu'elle a mis à sa disposition pour exposer des poupées Petitcollin habillées par Sandrine Rondeau. Et ces poupées, elles ne viennent pas de l'usine d'Etain, mais de l'autre bout du boulevard de la Rochelle, chez Saute Mouton. Autre petit clin d'oeil du savoir-faire local: un kit de confection de vêtements pour poupée contient une petite pelote de laine, Bergère de France bien sûr. "il faut savoir être complémentaire, se renvoyer les clients. dans le commerce, on ne peut pas vraiment se permettre de se faire de la concurrence", c'est ainsi que Florence Thiriot conçoit le commerce, en travaillant main dans la main.

Mina couture Est républicain permière page Bar le Duc 10 décemb

 

DSC_0891Le deux boîtes aux poupées Minouche présentées dans l'article. Visibles dans la vitrine de la boutique "Aux articles de Paris" de bar le Duc: 92 Bd de la Rochelle pendant les fêtes...

DSC_1054

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

à très bientôt pour les nouveautés

Enregistrer